Cogite avant le clic !

07/10/2016
6.491.641 Belges aident les cybercriminels. En faites-vous partie ?

Une campagne de l’autorité fédérale et la « Cyber Security Coalition » révèle que 68 % des Belges prêtent main-forte aux cybercriminels. En négligeant la sécurisation de leur ordinateur, de leur smartphone ou de leur tablette, ils déroulent – sans le savoir – le tapis rouge aux cybercriminels.

De manière générale, il est déconseillé d'ouvrir un e-mail suspect ou inattendu.

Comment identifier les faux messages et quelles sont les caractéristiques d’une escroquerie, plus connue sous le nom de « phishing » ? Voici quelques indications qui pourraient vous aider à vérifier l’authenticité d’un message :

  • Inopiné : il n’y a aucune raison que vous receviez un message de cet expéditeur.
  •  Urgent : les messages de phishing requièrent de faire une action immédiate soit en cliquant sur un lien, soit en exécutant une pièce jointe
  • Expéditeur : les messages semblent provenir d’une organisation officielle.
  • Type de question : une instance officielle ne vous demandera jamais de communiquer par mail, SMS ou téléphone des données personnelles.
  • Lien : il constitue une indication importante.
  • Titre vague : méfiez-vous des titres très généraux qui ne semblent pas vous être adressé spécifiquement.
  • Langage : méfiez-vous toujours des messages étranges remplis de fautes de langue.
  • Spam : dans bien des cas, les messages de phishing se retrouvent automatiquement dans votre boîte spam.
  • Susciter la curiosité : les faux messages comportent souvent un lien qui a pour but d’attiser votre curiosité
  • Méthode de paiement : les messages de phishing contiendront souvent des modes de paiement inhabituels et anonymes.
  • Pièce jointe : faites toujours preuve de prudence à l’égard des pièces jointes d’un message suspect ou venant d’un expéditeur inconnu.

Participez au test sur Safeonweb.be et faites le grand nettoyage de votre appareil. C’est ainsi que nous contribuerons à un Internet plus sûr et convivial.

Ensemble, nous voulons faire baisser ce chiffre de 6.491.641.

Plus d’informations :

       Reconnaître le phishing
       https://www.safeonweb.be/fr/recuperonsinternet
       10 conseils pour une utilisation sécurisée de votre tablette et de votre smartphone

Rss feed