Médias sociaux

 

  • Facebook, Netlog, Twitter, Linkedin, etc. peuvent être d'importances sources d'informations et de photos pour les journalistes.
     
  • Faites vérifier par quelqu'un ce qui se dit sur Internet au sujet de la victime.
     
  • Sur Facebook par exemple, vous pouvez demander de transformer le compte du défunt en compte de commémoration ou vous pouvez demander de supprimer le compte. Agissez vis-à-vis du compte de la victime : vérifiez si vous pouvez le clôturer ou faites-en une page spéciale (par exemple une page d'adieu).
    • « Commémorer » signifie que la page facebook du défunt reçoit un « statut de commémoration » et que seuls ses amis confirmés peuvent accéder à son profil. La page affichant celui-ci demeure active pour permettre aux amis et à la famille du défunt d'y exprimer ce qu'ils ressentent.
    • « Supprimer » signifie que le compte disparaît complètement et que personne ne peut encore y accéder.
    • Pour mettre un compte en compte de commémoration ou pour supprimer un compte, vous allez dans facebook dans « compte » sur « les pages d'aide » et vous introduisez les mots « commémoration » ou « suppression ». Puis, vous suivez les instructions.
       
  • Demandez aussi à la famille et aux amis de bien prêter attention aux messages qu'ils déposent sur Facebook au sujet de l'événement.
     
  • Réfléchissez bien à ce que vous mettez sur Facebook ou d'autres médias sociaux.

 

Rss feed